Serge Lama fête ses 70 ans et 50 ans de succès

Publié le par Janane

sergelama.jpg

 

Serge Lama s'installe à l'Olympia jusqu'au 17 février, prélude à une tournée en France, Belgique et Suisse célébrant ses 50 ans de carrière. "Plus je vieillis, plus je rajeunis! Il y a une jeunesse pour chaque période de la vie. Il faut juste savoir la détecter!", assure l'auteur de "Je suis malade".

 

Comme un débutant, il veut "tout donner"
"J'aborde cet anniversaire comme un débutant qui a tout à faire, à la fois avec ambition et modestie comme je l'ai toujours fait. J'ai 70 ans et quand je suis en scène, j'ai besoin d'aller au bout de chaque chanson comme si je jouais ma vie, par sacerdoce et conviction ", confie le chanteur qui fête son anniversaire sur scène lundi 11 février.

"C'est d'autant plus le cas à l'Olympia, l'endroit mythique dont je rêvais quand j'étais môme. A chaque concert, je veux absolument tout donner, comme Piaf et Brel, ceux que j'appelle les 'suicidaires' car ils seraient morts sur scène, à s'arracher les tripes pour chaque chanson".

En 2011, Serge Lama avait été contraint d'annuler de nombreuses dates de sa tournée en raison de douleurs à la hanche, conséquence d'un grave accident de voiture qui l'avait laissé en miettes et avait coûté la vie à sa compagne en 1965.

"D'aventures en aventures", "Une Ile", "Je suis malade", "Les Glycines",  "La Chanteuse a vingt ans", "Les P'tites femmes de Pigalle": Serge Lama, fils du chanteur d'opérette Georges Chauvier, a signé quelques uns des plus grands succès de la chanson française, parfois à quatre mains avec sa complice Alice Dona.

 

 

Lama a décliné une Victoire d'honneur
A l'occasion de son jubilé, le chanteur vient de publier un nouvel album,  "La balade du poète", revisitant ses grands succès et dévoilant quelques inédits. "Lama est le seul chanteur révolutionnaire encore debout. Ce que chante Lama est toujours neuf, surtout ses anciennes chansons ", observe l'écrivain Yann Moix, saluant sa voix de stentor.

Serge Lama, qui a toujours revendiqué son indépendance, vient de refuser une Victoire de la musique d'honneur. Les organisateurs de la cérémonie pensaient profiter de l'occasion pour en remettre aussi d'autres à Sheila,  Adamo et Enrico Macias. "Cela donne l'impression d'être dans un paquet d'anciens dont on se débarrasse. C'est presque humiliant!", a-t-il expliqué au journal Le Parisien.

   

 "Des Eclairs et des Revolvers", extrait du nouvel album de Serge Lama "La balade du poète".

 

Une carrière précoce
Parolier inspiré et compositeur renommé, cet enfant de la balle a écrit ses premiers textes avant l'adolescence. Remarqué par une professeur de chant, il interprète en novembre 1963 ses premières compositions dans une salle de Bagneux (Hauts-de-Seine), ce qui lui ouvrira les portes du conservatoire de Mireille.

Le 11 février 1964, jour de son 21e anniversaire, Serge  Lama  donne un premier récital à L'Ecluse, célèbre cabaret parisien de l'époque, en première partie de Barbara, et dans la foulée enregistre un premier 45 tours. Le succès ne se démentira plus, enchaînant les tubes et les plus grandes salles dont  l'Olympia et le Palais des Congrès qu'il inaugure.


 Dave-Cordy-Lama

Dave et Serge Lama entourent Annie Cordy après la prestation de cette dernière à l'Olympia le 30 décembre 1975. 

 

Anti-formatage, il a plusieurs cordes à son arc
En 1984, Serge Lama  devient Napoléon, rôle-titre d'une comédie musicale dont il est l'auteur et qui restera à l'affiche près de deux ans, avant de revenir à la variété tout en enchaînant des rôles à la télévision et au théâtre. En 2003, pour ses 40 ans de carrière, il s'offre Bercy et chante devant 12.000 spectateurs.

"J'ai fait des choses très diverses, ce qui m'a coûté très cher. Quand on a  plusieurs cordes à son arc, les gens sont un peu perdus... Certains n'ont pas compris pourquoi j'ai fait Napoléon", regrette Serge Lama.

"Ma fierté, c'est justement d'avoir fait plein de choses et que mes chansons ne se ressemblent pas. Il y a des réalistes, des romantiques, des kitsch, des drôles. Je ne me suis privé de rien pour faire de la vraie variété.  Je n'aime pas le formatage. Je ne suis surtout pas carré: je suis rond, carré,  triangulaire, tout à la fois. J'ai toujours défendu une liberté d'inspiration".

 

Serge-Lama1.jpg

 

ballons-rouges-de-joyeux-anniversaire.jpg

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

mounic 11/02/2013 17:28

oh oui! je l'adore! je l'ai vu en 75 , j'étais jeune! et je travaillais dans un quotidien régional, j'ai plein de photos de lui et avec lui. Il faut qu'un jour de les trouve dans mon "bazar
d'images"...Dimanche ,je l'ai regardé à la télé, et je me suis régalée. Je chantais en même temps que lui! Pépé est toujours étonné de ma mémoire phénoménale en ce qui concerne les paroles des
chansons que j'aime...Merci de ce bel hommage à mon ami Lama, homme de génie, chanteur de grand talent qui a su rester humble et modeste! merci! merci! bisous de mémé

Rosedesneiges 11/02/2013 14:18

Bonjour Julia
Voilà un chanteur que j'adore il n'a que de belles chansons et il n'est pas prétentieux que des qualités en somme.Nous sommes sous la neige qui tombe sans arrêt alors que je devais faire des
courses impossible de sortir la voiture
bon lundi et de gros bisous
rosedesneiges